Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Amical] Match préparation FC Insming + AS Hellimer – AS Seingbouse Betting Henriville

A.S.B.G. : Une rentrée des classes,

déjà des leçons

Pour l’A.S.B.G., c’était l’heure de la rentrée. Quelques semaines de repos puis vint le temps de se retrouver, priorité étant donnée à ces satanées baskets et aux joyeusetés de toute préparation d’avant-saison. Heureusement, entre deux grincements de dents, A comme B furent invitées à fouler la pelouse d’Insming pour un premier match amical. Si la B parvint à arracher le match nul en toute fin de rencontre face à nos hôtes (2-2) que l’on remercie au passage de leur accueil, la A, elle, a pu vérifier l’écart entre un jeune promu en 2e division et une autre qui vient d’accéder à l’étage du-dessus et qui a de nombreux apparats d’une belle machine de guerre (8-2).

 

La B avec les dents

13735160_1041566129297741_3229152879057538052_o

Privée de quelques éléments et comptant dans ses rangs deux nouvelles recrues, sans omettre ceux de retour de blessure, c’est une B évidemment en rodage qui se présente face à la formation d’Insming, pensionnaire comme elle désormais de 3e division. Les premières minutes donnent le ton : ça se cherche, ça manque de cohésion et l’on a parfois l’impression d’assister davantage à un rassemblement d’amateurs de Pokemon Go que d’une équipe de football. Bref, c’est désordonné et ce manque criant d’organisation se traduit par une incapacité à se projeter vite et bien vers l’avant. Dès lors, durant le premier acte, à l’exception de tentatives lointaines de Cédric L. et Michel, on est comme Anne, ma sœur Anne, on ne voit rien venir. Tout le contraire des blancs et noirs qui, après avoir contraint Ronflex à une parade à bout portant, vont ouvrir le score sur une frappe excentrée côté droit qui vient, après moult rebonds, se nicher dans le petit filet opposé (1-0). Cinq minutes s’écoulent quand, sur une incursion côté gauche, le centre de l’ailier local est repris, quasiment sur la ligne, par l’attaquant étrangement (c’est même Bul…bizzare) seul (2-0). Pourtant, et malgré les efforts consentis toute la semaine à mesure d’un entraînement toutes les 48h depuis lundi, les hommes de Laurent Bourg vont, à l’heure de jeu, passer la vitesse supérieure. Dès lors, il n’y a (quasiment) plus qu’une équipe sur la verte pelouse, bien que les Oranges cultivent encore le tort de s’embourber trop souvent plein axe au lieu d’écarter le jeu et d’étirer une formation d’Insming dont on sent qu’elle souffre. Tandis qu’il reste cinq minutes tout au plus à jouer, sur un coup-franc de Taylane côté droit, DJ Abdel dévie la chique pour votre serviteur qui, avec son short de l’ex-Allemagne de l’Est, sa moustache et sa chevelure peroxydée couvrant la nuque façon vendeur de bagnoles dans les années 80, passe dans le coin et réduit le score (2-1), lui qui venait de buter sur le portier local quelques instants plus tôt. Curieusement en jambes, les visiteurs jettent leurs dernières forces dans la bataille. Dans les ultimes secondes, sur une percée plein axe, Taylane entrevoit la lumière, jette son pokeball et décoche une lourde frappe qui laisse le gardien d’Insming sur place (2-2). On vous dira que ce n’est qu’un premier pas. On vous dira qu’il y a de nombreuses choses à corriger, individuellement comme collectivement. On vous dira que les contours de l’effectif manquent encore de clarté et que ceci impacte, de fait, les automatismes à nourrir. On vous dira aussi que d’une fin de saison aux aurores de la suivante, cette B ne manque décidemment pas de ressources.

 

J’ai beau être matinal, j’ai mal

13613448_1041567475964273_5440983905430526221_o

Dans la foulée du match de la B, l’équipe première de l’A.S.B.G. se coltinait un gros morceau, une bonne barbaque estampillée 1ère div’. Si, dans les premières minutes, Mohamed, excentré côté droit, s’essaie à la demi-volée, Tipi est surtout contraint de coucher une première fois sa carcasse, comme un signe avant coureur d’une rencontre qu’il va passer sous Immodium. D’autant que cinq minutes plus tard, il doit à nouveau s’employer face au n°9 local, même si Sandro, parvenant à l’entrée de la surface plein axe, place une frappe qui tue trois pigeons. La domination des joueurs d’Hellimer sera récompensée quand, sur un centre venu de la droite, un rouge est là pour reprendre de volée du plat du pied, avouons, un peu comme à la parade (1-0). L’A.S.B.G. tente de réagir par l’intermédiaire de Danilo dont la frappe supplément anchois est captée sans trop de souci par le portier tout de jaune vêtu, mais l’on voit surtout le n° 2 rouge mettre un joyeux bordel des familles dans la défense bettingo-guenvilleroise, sans que sa frappe enroulée ne fasse pour autant mouche. Rien de contrariant pour l’équipe de 1ère division car, un souffle plus tard, leur n°10, bien qu’excentré côté droit, place une douille qui termine petit filet opposé. Propre (2-0). L’A.S.B.G. n’y arrive pas et, quand elle parvient à porter le danger dans les vingt derniers mètres, butte sur le Poussin Piou, à l’instar de cette frappe vicieuse de Sandro qui semblait devoir terminer à ras du poteau (et le gardien de se relever en criant : « Celle-là, c’est pour Eder putain ! »). Car oui, le milieu portugo-sarde des Oranges tente, peste, retente mais sans succès. Comme sur ce coup-franc à l’entrée des seize mètres dévié par le mur en corner…corner sur lequel il placera sa tête (de chien) avant que le gardien de Hellimer ne dévie la chique au-dessus de sa barre. Une double occasion qui ne sied guère aux Rouges qui répondent par une percée plein axe de leur n°12 qui, aucunement attaqué, enroule une frappe fort heureusement claquée par Tipi. Durant la pause syndicale, Matthieu Ultsch tente de secouer le cocotier, rappelant à ses ouailles les vices mais aussi et surtout les vertus d’un premier test match, les exhortant à la simplicité, au respect des consignes et naturellement à lâcher les chevaux. Mais ça, c’était avant. Avant le rouleau compresseur. Avant que les Rouges n’accroissent un peu plus leur domination d’entrée de seconde période (3-0). Avant que le n°2 ne joue à Docteur Maboul en cassant quelques hanches côté droit et ne remette en retrait pour son n°10 qui n’a alors plus qu’à ouvrir son pied avec soin (4-0). Dans le dur, les Oranges ont la possibilité de revenir (un peu) au score. Sur un joli mouvement initié par Danilo côté droit, Sandro trouve son compère du Maroc dans l’intervalle mais le Barbier de l’Atlas bute de près sur le gardien. Action-réaction. Dans le prolongement, le n°2, cette fois côté gauche, se joue de la défense. Si Tipi est à la parade, le ballon termine sa course sur le n°15 rouge qui pousse la balle au fond des filets malgré le retour désespéré du Président-Joueur de l’A.S.B.G. pour qui les délices d’un récent jacuzzi semblent déjà bien loin (5-0). Au milieu de l’avalanche, Bastien trouve Yann qui, face au gardien, parvient enfin à le tromper d’une pichenette du gauche qui termine poteau rentrant (5-1). C’est déjà ça. C’est déjà ça parce que deux minutes plus tard, le n°14 rouge part, comme à Longchamp, avant de repiquer et de servir idéalement son n°15 qui, à nouveau, n’a qu’à terminer le boulot sans trembler (6-1). Une rencontre décidemment bien délicate d’autant que les Oranges ne sont guère en réussite. En témoigne Mohamed qui, lancé par Sandro, lobe le gardien parti à sa rencontre avant que le n°16 ne sauve sur sa ligne. Fichtre ! Et comme on dit, à ce niveau, ça ne pardonne pas car, trois minutes plus tard, lancé dans le dos de la défense, le n°2 parvient à glisser le ballon hors de portée d’un Tipi blasé (7-1). Sur une faute dans la surface, Yann parvient certes à tromper le gardien une seconde fois (7-2) mais, surtout, les joueurs de Hellimer, confondant parfois vitesse et précipitation, faisant montre d’excès de facilité, manquent heureusement de lucidité face aux buts de l’A.S.B.G., leur évitant d’accroître encore un peu plus leur nette supériorité au tableau d’affichage. Bien que le narrateur soit parti à la douche, et bien que les quelques joueurs de la B encore présents lui aient indiqué qu’il n’avait point besoin de se dépêcher, le score n’ayant pas évolué depuis lors, il semble qu’entre la Police et les Syndicats, l’ampleur du score final diverge : 7-2 ? 8-2 comme le relèvent nos amis de Hellimer ? Nous leur ferons confiance, d’autant que certains scrutateurs internes confirment aisément cette version (les Rouges sauront insérer là où il faut au sein de ce compte-rendu, la réalisation manquante). En tout cas, une chose est certaine : il y a deux façons de considérer cette fessée. Soit en ruminant, en cherchant des coupables, en refaisant le monde comme un hamster tourne dans sa roue, ou alors en étant pleinement conscient de ses qualités mais aussi du chemin (et du travail induit) qui reste à parcourir pour une formation qui va, d’ici quelques semaines, découvrir l’apprêté des combats en 2e division. Cet après-midi, que la montagne fut belle et ce, même si à la fin de la marche, nombreux étaient ceux qui avaient juste envie de s’allonger dans un congélateur. Néanmoins, dès mercredi, il n’y aura d’autre choix que de repartir de plus belle.

By Maître Renard

 

 

[Amical] Match préparation FC Insming + AS Hellimer