Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Article] L’intersaison de l’AS Betting – AS Seingbouse Betting Henriville

Intersaison : « Dis-moi ton programme

et je te dirai qui tu es »

          Entre deux pages, l’une qui se tourne, et l’autre qui attend d’être lue, il y a tout un tas de moyens de se préparer. Du côté de l’A.S.B., chacun y va de son petit programme. Au cas où d’aucuns en douteraient, qu’ils sachent que les textos ont été précieusement conservés…

20150529_184640

Il y a d’abord les adeptes de la cryogénisation light. Pour reposer leurs muscles, eux, ils ont opté pour le congélateur. Terminés les crèmes décontractantes, marre des interminables séances de kiné (avec ou sans une bonne mutuelle), la tête confortablement coincée entre une pizza chorizo et 3 kg de petits pois, ils dorment dans du Whirpool, du Thomson ou de l’Electrolux. Dans le milieu, on les appelle les « Mister Freeze ». Les footballeurs friandises.

20140604_201025

Ensuite, il y a ceux qui, dès le dernier match/entraînement, ont déjà le corps immaculé de patchs : « J’suis en manque purée ! ». Ceux-là, tu vas les trouver à écumer toutes les salles indoor de Moselle-Est, canicule ou pas. S’il le faut, ils poussent la Golf jusqu’à Sarrebruck et payent sa part au type qui accepterait, même avec ses pieds carrés, de faire le nombre. Barrés, ils rôdent autour des city stade des bleds avoisinants, prêts à en découdre avec des mômes de 8 ans qui auraient le malheur de vouloir taper le cuir au pied de l’Eglise. Des no life qui ont troqué lunettes et pad pour des baskets et le maillot d’une équipe nationale dont ils situent le pays avec une précision de +/- 5 000 km. A l’A.S.B., on les reconnait quand, à la veille d’un tournoi de sixte, ton téléphone se met à vibrer : « Salut, c’est….ça va ? (blanc)…j’te dérange ? (blanc)…j’me disais un truc…j’ai appris que t’avais une équipe pour demain (on l’entend déglutir avec difficultés, comme s’il venait de gober une blatte)… ». A ce moment précis, tu te mords les lèvres pour ne pas répondre d’un simple et laconique « oui », un « oui » sans suite, sans le « et d’ailleurs si ça te dit… » qui va avec. Comme t’es gentil et que tu sens que le type est à bout, qu’il s’est tapé tous les France Football de la dernière saison en moins de 24h, allant même jusqu’à visionner, la nuit précédente, le best-off du championnat du Kazakhstan, tu cèdes. Pour la forme, et parce qu’un autre de ses collègues, tout aussi désespéré, t’as déjà fait la même demande, tu lui dis un truc du genre : « C’est OK… mais bon, du coup, il y aura un remplaçant, faudra tourner ». A l’autre bout du fil, le type n’écoute plus. Il fait la roue, embrasse sa mère, sa sœur, son caniche Woolfy. De toute façon, il crève tellement la chique qu’il te dira amen à tout.

20150612_211626

Après, il y a les « serial lécheurs ». Amateurs de papouilles de la part du coach, surtout dans le gras du ventre, quand tu les interroges sur leur programme pour l’intersaison, ils te répondent, du tac au tac, avec l’air faussement détaché du prof d’allemand LV1 : « Oh, tu sais, pas grand-chose…des pompes, des abdos, du footing, du vélo et un peu de piscine… ». Quand tu lis ça sur ton portable alors que tu viens d’avaler une assiette mixte au Pause Kebab de Saint-Avold, que t’as encore de la sauce blanche sur les joues, ton premier réflexe, presque animal, c’est de foncer vers les toilettes pour expier tes péchés. Si l’envie t’en prend, sûr qu’il reste quelques orties avec lesquelles te flageller. Le comble, c’est quand tu penses trouver du réconfort du côté de ceux qui partagent un état civil où c’est encore écrit en allemand : « Récup’ physique à cause d’une blessure de fin de saison et vacances à la montagne ». Jusque-là, tout va bien. C’est après que ça se gâte : « Et si la motivation est là, un peu d’entretien du haut du corps…abdos, pecs, bras… ». Une question, une seule : Pourquoi ?

20150419_163446

Par contre, et fort heureusement, t’as un autre collègue qui sait te remonter le moral en quelques mots. Lui, au pays, on l’appelle Ratatouille, toujours à fureter dans une cuisine. Tu lui demandes comment il s’entretient et à aucun moment, il n’évoque quoi que ce soit en rapport avec un sport autre que le levé de fourchette : « Pour ma part, ça sera un bon tajine au poulet suivi d’un douaze, et pour finir, une bonne tahmart, voilà tout ». Vous l’avez reconnu les enfants, c’est bien lui, Glouton(ton) du bled.

20140614_224137

Sinon, t’as celui en mode RAF de chez RAF. Avec son corps de Stromae blanc, « Home (pas tout à fait) alone » de R.Kelly feat Keith Murray dans les oreilles, son truc, c’est « bière, mojito, farniente, jardinage et GTA ». Sa participation au tournoi de sixte précité, c’était pour faire plaisir, rien de plus. Quand la saison s’est terminée, point de sanglots. Son premier réflexe a été de recharger sa manette XBOX et de vérifier la bonne température de son frigo.

A ce petit jeu, relevons le mode « entre-deux », le mode où tu allies les yeux de travers et un semblant d’activité physique, le célèbre « pastis-pétanque », comme si ajouter le mot « pétanque » allait faire croire que le gars a trouvé la recette miracle. Comme il n’est pas dupe, il n’oublie pas de préciser « pas sûr que ça aide à garder la forme ». Lucide, c’est déjà ça.

20150606_210044

Un autre qui, avec sa tronche de premier communiant, pousse la précision à son paroxysme, c’est le blond de la bande. Sous excel, cela fait trois mois qu’il peaufine son agenda. C’est l’anti-Indiana Jones, le king du prévisible. S’il aime Lara Croft, c’est uniquement pour sa plastique :

  • « 70% chantiers (maçonneries, linteau, mortier, béton, dalle) du lundi au vendredi de 5h30 à 14h00, puis sieste et tour de France ;
  • 25% de vacances en Crête et au Sud de la France (jeux de ballons, volleyball, belote, boissons alcoolisées, mer, soleil…) ;
  • 2% pour fêter avec (prénom féminin) nos trois ans ;
  • 2% seront consacrés à des barbecues, petits apéros… ;
  • 1% pour une sortie vélo, voire deux selon l’état du corps ».

Je sais, celui-là est encore plus chiant que les autres.

Enfin, les coachs. Ahhh les coachs…Point sensible.

L’un d’eux a clairement décidé de mettre ses fringues de foot dans le placard pour mieux passer ses journées à boire des décoctions à base d’œuf et de citron : « Cure de deux semaines tous les mois, tu verras, ça revigore ! Et il se peut même que tu fasses un gosse de plus très rapidement ! ». Heureusement, ce coach ne connait pas les mms, lui qui est né sous l’aire des gramophones. Et heureusement, car l’on craindrait, dans le cas contraire, les illustrations qu’il serait tenté de vous envoyer pour vous prouver que sa recette fait bien de l’effet, dans le haut comme le bas du corps.

20150508_164919

Tel le Ying et le Yang, comme deux écoles bien à part, on a l’autre entraîneur dans une version davantage « mens sana in corpore sano » : « manger équilibré, faire du sport, de la course, du vélo, couper un peu le foot pour ressentir un manque ». Tu sens qu’il sait qu’il ne peut pas dire autre chose, que ses fonctions lui imposent un discours bien rôdé. En même temps, s’il lâchait : « faites n’importe quoi, buvez comme des trous, bouffez pour des porcs, sautez en parachute sans parachute, de toute façon, vous êtes des chèvres », ça ne passerait pas. Néanmoins, avant d’appuyer sur « envoyer », cet entraîneur hésite, lui qui connait Nicky Larson et la masse de 100 tonnes qui pourrait, à la force d’un poignet féminin, lui fendre le crâne. Alors, fin tacticien sur le terrain comme en dehors, il ajoute : « …s’occuper de sa chérie et profiter pour organiser des choses le dimanche ». Bien tenté Petit Ours Brun, mais non.

20140723_192257

Vous l’aurez compris, à l’A.S.B., il n’y a pas un mais des programmes pour meubler cette période creuse, comme autant de personnalités différentes, de vies dissemblables…mais qui, d’ici quelques semaines, sauront transcender leurs altérités pour s’engager sur un chemin commun. Think different, think A.S.B.

By Maître Renard

tipi photo vosges

[Article] L’intersaison de l’AS Betting