Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Championnat] 17ème Journée – AS Seingbouse Betting Henriville

La A baisse le rideau en serrant les dents,

une B Frankenstein

          Pour sa dernière rencontre de la saison, en championnat tout du moins, la A de l’A.S.B.G. a eu droit à une opposition pleine de muscles. Pourtant, la tribue de Bouba le savaient : il ne fallait pas compter sur Folschviller 2 pour jouer en tongs the last one. Dire qu’ils furent servis serait un euphémisme. Malgré tout, dans le dur, ils finirent par l’emporter par la plus petite des marges (0-1). A quelques kilomètres de là, la B, en manque cruel de réalisme, assurait l’essentiel : l’emporter face à Vahl-Ebersing 2 (2-0) pour continuer à rêver.

13268116_1001503836637304_7597222090328019782_o

Du rififi à la mi-temps, une victoire à l’arraché

Ils furent nombreux à assister à la 2e période de cet A.S.B.G. 2 – Vahl-Ebersing 2. En effet, si la B débutait sa rencontre à 17h00, la A put bénéficier d’un horaire plus convenable (15h00) pour ainsi soutenir les petits frères. Pour autant, il ne fallut pas être devin pour supputer, à voir les tronches qui, sans soupe à la grimace, n’exprimaient aucune joie démesurée, que leur match venait d’être tout sauf une partie de plaisir. A entendre les joueurs de la A, le combat fut de chaque instant et nombreux furent les coups reçus sans que l’arbitre ne sorte la moindre biscotte ou n’invite le ou les auteurs à se reposer dix minutes sur le banc. Si Mikaël se procurait semble-t-il deux grosses occasions en première période, Florian venait également suppléer sur sa ligne un Tipi battu. Au jeu des coups de pieds arrêtés, les locaux, renforcés de quelques joueurs de l’équipe première, se montrèrent affutés, en témoignèrent ces deux barres qui vinrent sauver les visiteurs, quand ce ne fut pas le poteau qui vint leur donner un appréciable coup de pouce.

13227648_1001504089970612_7979565094732955655_o

Pour autant, le salut viendra finalement, dans le dernier quart d’heure, d’un corner et de cette tête (de nœud ?) croisée de Sandro qui finira dans la lucarne (0-1), lui dont la reprise, sur un service de Maxime, n’était pas passée loin quelques minutes auparavant. Avant cet agréable dénouement, durant la pause, le vestiaire vibra. Vous vous en doutez, l’heure n’était alors pas aux félicitations nourries, à l’autocongratulation pleine de bons sentiments. Poliment, on vous expliquera que l’entraîneur des visiteurs « recadra » ses troupes tandis que celui qui sera peu de temps après l’unique buteur de la rencontre, avait, pris d’un énième coup de sang verbal, des envies d’ailleurs. Ambiance…Quoi qu’il en fût, même dans la tourmente et l’esprit embrouillé, la A parvint à se sortir de ce bourbier pour tirer, avec ses dernières forces, sur le rideau d’une saison quasi parfaite. Peut-être que cet après-midi tourmentée sera plus utile encore, si d’aventure il devait apprendre à un groupe qu’affronter des vents mauvais, tanguer sans chavirer, va bientôt leur devenir routinier. L’avenir nous le dira.

« Bon, maintenant, c’est une bière par occasion manquée »

13248432_1001470273307327_5606651153442670670_o

Du côté de chez Swann, c’était plus cool. Le fond de l’air n’était pas frais, Laurent Bourg était zen. Il avait certes appris que l’un de ses joueurs ne viendrait finalement pas et que, du coup, il se retrouvait avec 13 gusses au lieu de 14, mais bon, son plan de jeu dans la moustache, il était détendu du jogging, d’autant qu’en face, seuls 11 joueurs de Vahl-Ebersing avaient fait le déplacement. Et tout débutait sur les chapeaux de roue, Danilo butant sur le gardien au bout d’à peine deux minutes de jeu. Et ainsi commença la série des occasions manquées : votre serviteur tira d’abord sur la barre avant qu’à plusieurs reprises, ni Josian, ni Danilo, pas plus que Cédric S., tous les trois omniprésents, ne parviennent néanmoins à tromper le dernier rempart (bondissant) des visiteurs. Sur un débordement de Josian côté gauche, les Oranges finirent par trouver le chemin des filets quand le narrateur, servi idéalement, croisa sa frappe avec succès (1-0). Cinq minutes plus tard, ledit petit bonhomme en mousse aurait même pu alourdir davantage la marque mais, tentant de dribbler le gardien, vit ce dernier, avec la fougue de sa jeunesse, repousser la chique du gant ; dans le prolongement, Bibi remettait en retrait pour Cédric L., infatigable ratisseur, dont la reprise était repoussée par le poteau. La B eut heureusement la présence d’esprit de se donner un peu d’air avant la pause quand, sur un nouveau débordement de la perle italienne de la rue des Jardins, votre serviteur dévoué plaçait sa tête (de chien) au fond des filets (2-0). Bien que bénéficiant de cet avantage amplement mérité, les Oranges eurent quand même le droit, non à un sermon de leur entraîneur durant la mi-temps, mais plutôt à une proposition unilatérale que certains jugèrent indécente. Ainsi, Guy la Moustache, pria (comprendre « imposa ») ses ouailles de lui payer une bière à chaque occasion désormais manquée. Le narrateur ayant suivi quasiment toute la seconde période en direct live du banc, il peut, à cet instant, n’espérer qu’une chose : que quelqu’un eut la présence d’esprit de ramener le coach à bon port.

13235644_1001469916640696_3768780278713550279_o

Parce que ça croqua, oui mes biens chers frères, mes biens chères sœurs, pire que dans une pub pour des Miel Pops. A ce petit jeu, disons que Danilo perdit, avant que je ne le remplace pour les dernières minutes, quasiment 1/3 de sa paye. Dès l’entame de la seconde période, malgré un grand pont astucieux, l’italien tatoué comme un teckel envoyait une frappe enroulée dans la grange voisine, rapidement imité par Alpha Industrie qui manquait le cadre, après un bon travail de Christophe plein axe. Si le match devint clairement une attaque-défense, force est de saluer le courage des joueurs de Vahl-Ebersing qui, suite à deux blessures en toute fin de première période, jetèrent leurs dernières forces à 9 contre 11. En supériorité numérique, les locaux, en manque de mouvements, naviguèrent durant ce second acte en faisant montre de trop peu d’application dans la zone de vérité. Comme sur cette accélération de Josian qui, côté gauche, repique plein axe, s’enfonce dans la surface avant de remettre en retrait pour le pizzaïolo à la barbe taillée comme un bonsai dont la frappe s’envole. Bis repetita deux minutes plus tard. On prend le même personnage principal, Josian, mais on change simplement le rôle du destinataire : c’est Alpha Industrie qui s’y colle et ne trouve pas le cadre. Sur son banc, téléphone en main, Laurent Bourg compte, bien aidé dans sa tâche par un Jocelyn qui n’en manque pas une. Par contre, quand un corner de Cédric S. sera repoussé par le capitaine des Bleus sur Josian aux seize mètres, il aura la présence d’esprit de ne pas l’inviter à comptabiliser la reprise du bientôt quadra, celle qui sera claquée en corner par le gardien. Un gardien qui, une nouvelle fois, empêchera les locaux d’aggraver la marque quand il détournera avec autorité une frappe croisée de Cédric S. La dernière occasion franche à mettre au profit des hommes de Laurent Bourg sera pour Alpha Industrie (on me dit dans l’oreillette que depuis 18h30, ladite société est en dépôt de bilan). Servi par un Danilo qui venait tout juste de commencer à se scarifier les avant-bras, « Alpha », par respect pour Sylvain venu, comme nombre d’autres personnes que l’on remercie au passage, rehausser de sa présence cette rencontre, manquera volontairement de faire trembler les filets et laissera donc le score tranquille. Un tarif évidemment minimum compte-tenu des circonstances pour une B avec des boulons pleins la tête, une démarche zombiesque, une gueule franchement pas très ragoutante, mais qui peut aborder son dernier match avec le sentiment du devoir accompli.

By Maître Renard

12440765_1001469529974068_2575096521481268879_o

Image 1 parmi 67

[Championnat] 17ème Journée