Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Championnat] 1ère journée – AS Seingbouse Betting Henriville

La A cale au démarrage,

la B met la première

Dans le fond, quoi que plus normal qu’une grisaille laissant parfois même place à la pluie pour signifier la rentrée de classes ? Cartable sur le dos et bonnes intentions à foison, l’A.S.B.G. changeait de classe. Ou plutôt de classes. Car A comme B, par le truchement d’un excellent carnet de notes, avaient accédé au niveau supérieur au sortir de l’année scolaire précédente. Curiosité, les deux élèves prenaient place aux côtés d’une fratrie. Le petit Flétrange s’en allait faire la connaissance des hommes de Laurent Bourg et accessoirement se manger un premier coup de coude dans les gencives (3-2), tandis que l’aîné, lui, vengeait le petiot en faisant bouffer des craies à la A guenvillo-bettingeoise (3-0).

 

A chacun sa mi-temps

14138808_1075453202575700_1666613984167881435_o (FILEminimizer)

Après la déconvenue de la semaine passée lors de l’ultime match amical à Grundviller, Laurent Bourg avait joué les oracles. Non, ses hommes ne joueraient pas le rôle de sparring-partner dans ce championnat qu’ils s’apprêtaient à découvrir. Alors, et même si son effectif n’est pas encore totalement celui qu’il espère dans ses rêves les plus fous, nul doute que la première période réalisée par ses joueurs face à Flétrange 2, pour ce match d’ouverture, saura le conforter dans ses prédictions. Car ce sont bien les Oranges qui, bien en place, vont dominer l’acte I, se créant, lors du premier quart d’heures, deux occasions de la tête, chaque fois au premier poteau. Si celle de J.F.C. est cadrée mais se termine dans les gants du gardien, celle de Salvatore est trop enlevée. De cette domination des premiers instants, les locaux seront justement récompensés quand, laissant voguer ses grandes jambes, Cédric L. se porte aux avant-postes et voit son centre côté gauche détourné dans ses propres filets par un malheureux défenseur (1-0). Forts de cette ouverture du score, les Oranges vont néanmoins rapidement se faire surprendre. Sur un coup-franc côté droit, les locaux oublient deux joueurs noirs au second poteau, deux joueurs qui se font des politesses à qui reprendra la balle d’une tête décroisée comme à l’entraînement (1-1). Heureusement, les hommes de Laurent Bourg se remettent fissa en ordre de marche. Sur un cafouillage dans les six mètres, Salvatore est là pour redonner l’avantage à ses nouveaux partenaires (2-1). Cinq minutes plus tard, ils aggravent un peu plus encore le score quand Fred, trouvé par J.F.C., lance Benjamin dans le dos de la défense. L’ailier du cru évite la sortie du gardien et pousse la balle dans le but déserté, et ce malgré le retour d’un défenseur (3-1). Une voie royale semble se dessiner et l’A.S.B.G. croit se donner un peu plus d’air encore quand, lancé dans la profondeur, Fred prend le meilleur sur son vis-à-vis mais bute sur le gardien, et ce avant que la balle ne parvienne dans les pieds de Benjamin qui ne trouve pas le cadre. Dommage. D’autant que la seconde période sera beaucoup plus à l’avantage de Flétrange 2. Un coup de pompe ? Certaines têtes qui se voyaient déjà arrivées ? En tout cas, dès l’entame de la seconde mi-temps, on sent les locaux jouer avec le frein à main et laisser progressivement, dans leur grande bonté, les visiteurs prendre le match en main. Si votre serviteur repousse une première fois du pied une lourde frappe à l’entrée de la surface, dans le prolongement de l’action, un centre tir dans les cix-mètres est repris, sur la ligne du but, par un noir totalement oublié (3-2). Dès lors, les Oranges déjouent, perdant un bon paquet de ballons, peinant à se trouver et laissant, de fait, les joueurs de Flétrange y croire à nouveau. Heureusement, si les Oranges plient, suent à grosse gouttes, ils ne rompent pas. Par deux fois, ils parviendront à sortir la tête de l’eau mais Salvatore est d’abord contré par le gardien avant qu’en tout fin de rencontre, sa frappe croisée à ras de terre se niche dans ses gants. En face, ça jette ses dernières forces dans la bataille et certains centres glacent le sang, comme sur celui dévissé et détourné par le gardien local sur sa barre. Au final, plus de peur que de mal et la B réussit, non sans s’être rendu la tâche un peu plus compliquée, son examen d’entrée. De quoi lui donner plus de cœur encore à l’ouvrage à l’orée de ce chemin long et sinueux qu’elle vient tout juste d’emprunter.

 

A Flétrange, la rentrée des crasses

14257535_1075438442577176_6100893724100174886_o (FILEminimizer)

Changement de décor pour l’équipe première. Elle, c’est plutôt un bizutage dont elle fut la victime par un camarade de classe qui fêtait ses 25 ans d’existence. Avec une préparation haute en couleurs, à l’exception d’une frustrante élimination en coupe de Moselle la semaine passée, elle était bien décidée à prendre l’Histoire par le bon bout. Sauf que les choses ne partaient pas de la meilleure des façons lorsqu’il fut acté que 3 titulaires sur 4 de la défense seraient absents pour la rentrée. Néanmoins, avec un vivier de joueurs de qualité comme en dispose l’A.S.B.G., Matthieu savait que la formation qu’il alignerait n’empilerait pas les bornes pour faire du tourisme. Par contre, à lire les commentaires des protagonistes, pas certain que cette succession de vents contraires eut été au programme, d’autant que les locaux feront montre d’une efficacité froide. Cela commença par un drôle de centre qui finira au fond des filets (1-0) puis des occasions de revenir dans la course qui ne trouvaient pas le chemin des filets, mais parfois même la barre transversale, comme en attestera Mohamed. Perdant un ballon dans l’axe du milieu de terrain, les Bleus seront immédiatement sanctionnés (2-0) avant que les locaux n’assènent une ultime claque derrière l’oreille en fin de rencontre, et alors même que les visiteurs tentaient le tout pour le tout (3-0). Dans une rencontre semble-t-il ponctuée de décisions arbitrales parfois surprenantes, mais aussi de récurrents mouvements d’humeur qui ne servent à rien sinon à se perdre davantage, les hommes de Matthieu n’auront jamais su se remettre d’équerre. S’ils trébuchent dans l’escalier à l’appel du Directeur, dès la semaine prochaine, et quand bien même l’opposition en coupe de France face à l’APM Metz a des allures de David contre Goliath, bien au-delà du score, gageons que les Bleus parviendront surtout, et enfin, à exprimer les valeurs qui ont fait, depuis tant de mois, leurs forces.

By Maître Renard

[Championnat] 1ère journée