Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Championnat] 2ème Journée – AS Seingbouse Betting Henriville

La A déjoue, la B avec le cœur

 

Pour cette deuxième journée de championnat, la A s’en allait affronter l’équipe 2 de Freyming en levé de rideau, tandis  que la B affrontait sur ses terres la réserve de Valmont. Comme la semaine dernière, les résultats des deux formations bettingeoises ont divergé. Si la A est tombée dans le piège freymingeois (2-1), la B, elle, a su puiser au fond d’elle pour arracher le point du nul.


Laurent Bourg a la tête des mauvais jours quand il arrive au stade de Guenviller. Peu bavard, le regard sombre, il a encore l’esprit à Freyming, là où son équipe A vient de succomber. Si la première période a surtout vu une multiplication des fautes individuelles comme Jésus en son temps multipliait les pains, le score était toutefois vierge au moment de regagner les vestiaires. (Un peu) Mieux en jambes ensuite, ses protégés vont pourtant poser un premier genou à terre sur une erreur défensive (1-0) avant que Loïc, d’une splendide frappe enroulée de loin, entretienne le suspens (1-1).

Dans un jour sans, la A va finalement plier une bonne fois pour toute : sur un centre, l’arbitre ne signale aucune charge sur le gardien de l’A.S.B. mais indique au contraire le point de pénalty pour une faute réputée de Laurent. La punition, loin d’être semble-t-il méritée, est transformée par Freyming (2-1). L’A.S.B. se créera néanmoins une dernière occasion sur un coup-franc de Bastien qui, dévié, rebondit sur la barre. Le ballon flotte dans les airs, retombe à la verticale dans la confusion la plus totale, et Jérémy, monté pour ces ultimes instants, ne parvient pas à catapulter la balle de la tête.

C’est donc un entraîneur assombri par cette première défaite de la saison qui, parvenant à Guenviller, est informé que son équipe B est également en train de passer un sale moment. Pourtant, au bout d’un quart d’heure de jeu, ce sont bien les oranges qui mènent au score, Sylvain, parfaitement décalé par Cédric S., ayant crucifié le gardien de près. Malheureusement, cinq minutes plus tard, sur un ballon dropé dans la surface, Nicolas ne parvient pas à capter le ballon qui est poussé dans les buts par l’attaquant de Valmont (1-1). Quelques minutes se sont à peine écoulées quand, partant plein axe dans le dos de la défense, un joueur de Valmont trompe le gardien local (1-2). Pis, Xavier, libéro de l’A.S.B., quitte ses coéquipiers sur blessure. Pour couronner le tout, sur une frappe déviée à l’entrée de la surface, le ballon façon toupie trompe la vigilance de Nicolas et se glisse sous la barre (1-3). L’horizon parait alors bien tumultueux car, abasourdis par ces trois buts pris en si peu de temps, les oranges peinent à se remettre dans le sens de la marche. On les comprend d’autant mieux qu’en face, Valmont est désormais galvanisé, sûr de sa victoire.

Durant la mi-temps, il n’y a pourtant nulle place à la morosité dans le vestiaire bettingeois. Il est juste temps de rappeler que le football est un sport somme toute assez simple dans ses fondamentaux : ne pas se compliquer la vie, laisser la balle au sol, s’appliquer sur les transmissions, lever constamment la tête pour mieux se positionner sur l’aire de jeux et, partant de là, mieux servir son compagnon de route. En sus de ces piqûres de rappel, il est aussi insisté sur cet aspect humain qui fait que le football a  ce « je ne sais quoi » de particulier parmi les autres sports collectifs. A l’instar de l’enfant qui vient de naître et qui, apprenant à marcher, va tomber une pelleté de fois, il est expliqué que le problème n’est guère de chuter mais de ne pas vouloir se relever. Et l’équipe B apprend justement à marcher…Dès la reprise, on sent les oranges remontés comme des coucous. Longtemps ils vont presser, parfois de façon désorganisée certes, apportant principalement le danger sur des centres fuyants et des coups-francs sans succès. Finalement, c’est un penalty concédé par le portier visiteurs après une faute sur Driss qui va transcender un peu plus les spectateurs, dont les encouragements se font déjà pressants. Avec le calme du bourreau, Thomas transforme la sentence (2-3). On sent alors que le K.O. n’est pas bien loin. Tout redevient possible. On voit même Wencelas, rebaptisé Morsay, se prendre un carton jaune bien sévère alors qu’il venait juste d’effacer le gardien et de pousser le ballon dans les buts vides…Sauf que l’arbitre, aussi jeune que d’ailleurs très correct dans l’ensemble, venait de signaler une position de hors-jeu. Qu’importe, l’A.S.B. repart au combat. Durant dix minutes, elle perd même Steeve, irréprochable d’engagement, mais coupable de s’être quelque peu frictionné avec le n°10 de Valmont. Les deux formations se rendent en effet coup pour coup.

– Spectateur lambda : C’est qui ce type avec le short à fleur derrière ? On dirait Antoine sans la barbe, tu sais le mec de la pub pour ATOL…

– Supporter du cru : Lui ? C’est le Président. A ce qu’il paraît, aujourd’hui, tu lui tires le lob de l’oreille, il te sort du schnaps vingt ans d’âge par le nez.

– Spectateur lambda : A ce point ? Bon, c’est vrai que c’est zarbe de voir un type jouer les yeux mi-clos. T’es sûr qu’il va au moins terminer le match ?

-Supporter du cru : Attends, tu l’connais pas encore. En Bavière, il coupe les stères de bois avec le simple tranchant de la main. Donc, même s’il suinte l’eau de vie, l’enterre pas trop vite…J’suis sûr qu’il prépare un coup façon Trafalgar.

Et le coup annoncé vint d’un coup-franc près du poteau de corner. Tiré par Thomas, ledit Président reprend le centre d’un coup de boule germanique qui fait riper la barre transversale (3-3). Le public chavire tandis que le sauveur de la nation dévoile, en guise de célébration, un drôle de tee-shirt où il est inscrit « Captain America ? it’s me, fat ! ». Il reste alors tout au plus cinq minutes de jeu et la tension a atteint son paroxysme. Tout peut encore arriver. La preuve, Nicolas détourne sur la barre une tête du n°10 de Valmont avant que Jean, toujours lui, continuer de marcher sur l’eau en taclant un ballon qui allait finir au fond des filets.

-Supporter du cru : Alors ? J’t’avais dis quoi ? Ce type, il est comme Toni Musulin : plein de ressources. D’t’façon, c’est pas pour rien qu’ils l’ont mis Prési, hein…

Son camarade de main courante ne sut quoi répondre, estomaqué qu’il était et on le comprend. Son ami disait vrai. Le Président-capitaine avait, en cinq minutes de temps, permis à ses partenaires de glaner leur premier point de la saison. Il ne restait plus qu’à séparer les eaux et son histoire serait un jour comptée aux enfants de Moselle-Est. Au coup de sifflet final, avec le cœur et les tripes, il y a comme un vent de victoire dans le vestiaire de l’A.S.B. Il est des matchs nuls qui n’ont de nuls que le nom. Un nul comme ça, ce soir, la A s’en serait déjà contentée…

Le mot du coach : « C’est une journée à oublier pour la A, un joker de grillé. Par contre, bravo à la B pour sa hargne et son match nul. Avec ces resultats on voit qu il y a encore du travail à fournir à l entrainement et cela de facon appliqué et sérieuse. Pour autant, je ne veux pas de gamberge de la part des joueurs. On atteindra nos objectifs. ».

[Championnat] 2ème Journée