Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Championnat] 3ème Journée – AS Seingbouse Betting Henriville

A.S.B.G. : La A tape le derby,

la B se fait rattraper

Retour au championnat, l’objectif principal des deux formations de l’A.S.B.G., en ce dimanche 2 octobre. Un dimanche de « premières » : première victoire pour les hommes de Matthieu Ultsch dans le derby avec nos amis de la S.S.S.H. (3-1) et première défaite de l’équipe B face à Longeville-Lès-Saint-Avold 2 (1-2).

Du hold-up au coup de massue        

14502803_1100003180120702_5349815529893717446_n

A l’heure de composer sa feuille de match, Laurent Bourg sait que son groupe a de quoi être bien davantage qu’un sparring-partner pour une équipe de Longeville 2 qui, on s’en doute, jouera les premiers rôles dans ce championnat de 3e division. Avec une défense qui emmagasine chaque semaine un peu plus d’expérience et un milieu de terrain renforcé, il n’y a éventuellement que l’animation offensive qui reste à peaufiner. Ses hommes sont prévenus : le combat sera rude, intense, de chaque instant. De ce que l’on imagine à la réalité, il n’y a que quelques secondes à patienter, le temps que la rencontre soit lancée et que les visiteurs, tel un chien levant la patte, montrent, en deux-trois coups de rein, qu’ils ne sont pas là pour taper la discussion. Au bout d’à peine cinq minutes de jeu, ils se créent une première occasion quand leur n°9, à l’entrée de la surface, enroule une frappe décroisée claquée en corner par le gardien. Dix minutes plus tard, sur un ballon donné dans le dos de la défense côté gauche, le n°7 noir et rouge file aux buts, mais il perd son duel face au même gardien. Et les Bleus dans tout ça ? Pas grand-chose, si ce n’est un ballon côté gauche qui parvient à Jonathan côté droit mais dont la frappe à ras de terre plein axe est trop écrasée. Pourtant, ce sont bien les joueurs de Laurent Bourg qui vont trouver la faille quand le même Jonathan ajuste Benjamin dans la profondeur pour un but de près copié-collé sur l’ouverture du score la semaine passée face à Bichwald 2 (1-0). Les visiteurs peuvent se les mordre car ce sont eux qui cassent des reins, se trouvent le plus aisément, font circuler la balle et, au final, assaillent quasiment les buts de l’A.S.B.G. Parmi eux, un entrant va faire plus de mal que les autres. Sur son côté gauche, le n°12 ne tardent pas à mettre en marche ses jambes de jeu. Par deux fois, en cinq minutes de temps, il contrôle à l’entrée de la surface, enchaîne crochet intérieur et frappe enroulée du gauche. A chaque fois, il tombe sur le gardien local qui claque en corner. A la pause, soyons francs, on se demande encore comment les hommes de Guy la moustache peuvent être devant. Dans le vestiaire, leur Très Haut Perché Guide ne s’y trompe pas. Sans un gardien Rayman et une « sacrée chatte », les visiteurs en auraient planté quelques-uns, la faute à un marquage qu’il estime bien trop élastique. Heureusement, d’une marée haute, on commence à entrapercevoir, dans les premières minutes du second round, une mer qui tend (un peu) à se retirer. Les Bleus arrivent enfin à conserver la chique, à aligner 3 passes dans les pieds et à être accessoirement plus compacts. En face, les occasions se font plus rares, comme sur cette frappe croisée à ras de terre qui effleure Julien avant d’être détournée par le gardien de la SANEF, mais surtout ce déboulé de leur intenable n°12 côté gauche dont le centre fuyant manque d’être repris par son n°9 dans les six mètres. Alors que le jeu tend à s’équilibrer, Longeville 2 va pourtant recoller au tableau d’affichage. Dans la surface, leur numéro 9 frappe entre les jambes de Benjamin, replacé à gauche de la défense. Manque de pot, la balle heurte son talon droit et prend à contrepieds son gardien (1-1). Les deux formations ne lâchent rien et l’on sent que l’issue de la rencontre va se jouer à rien. Sur un coup-franc côté droit de Sébastien, Laurent n’est d’abord pas loin de pouvoir reprendre le centre de la tête mais, surtout, c’est cette poussette dans le dos, sur un nouveau centre venu de la droite, qui va essentiellement prêter à controverse. Bousculé dans la surface, JFC ne peut ajuster son coup de casque. L’arbitre ne bronche pas…car la balle parvient, dans son dos, à Jonathan qui se fait contrer, et ce avant que Gaëtan ne tente sa chance et trouve les gants du gardien. Il reste quelques minutes à jouer et les Bleus vont vendanger 2-3 contres, la dernière passe étant malheureusement mal ajustée par faute d’une lucidité certainement altérée par les efforts déployés. Le pire, c’est qu’ils vont se faire punir dans la foulée quand, dans la surface côté droit, l’un des visiteurs enroule une frappe qui file petit filet opposé (1-2). Dans les arrêts de jeu, l’A.S.B.G. se procure un ultime coup-franc. A 25m plein axe, Adrien trouve…son gardien monté, comme dans un rêve, pour un coup de boule qui, pour ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;k,pzecx,zpcdzkzzzzzzzzzzzzzzzzzz $^ù$^*$^^^^^^ (pardon pour ces caractères sortis de nulle part mais l’on nous signale que le narrateur a commencé à manger des touches de son clavier) quelques centimètres, passe du mauvais côté de la barre. Comme un dernier coup de canif dans le cœur de cette B décidemment enthousiasmante autant que bien curieuse, elle qui peut être capable du pire comme du meilleur. Certes une première défaite en championnat pour elle, mais tant de cœur qu’il serait inconcevable de ne pas terminer sur une note éminemment optimiste. Parce que dans le fond, la vie est belle, non ?

Derby moi oui !

14570699_1099951520125868_2899923151766606101_o

          Cette phrase, vous l’avez déjà entendu mainte fois. Le « un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne« . Si on y ajoute l’absence de toute victoire au tableau de chasse depuis le commencement du championnat, on se doute de l’extrême motivation des joueurs de Matthieu Ultsch avant d’affronter ceux de la S.S.S.H. dont la saison 2016-2017 a débuté sous de bien meilleurs auspices. Qu’on se le dise tout de suite, le rapide compte-rendu ici proposé n’est que la reproduction des souvenirs de certains joueurs de l’A.S.B.G., votre compagnon de route n’ayant pu être présent à son grand regret. En cas d’erreur ou d’omission, les lecteurs auront tout loisir d’apporter un correctif en commentaire dès parution de ce résumé sur le site du club et sa page Facebook. Donc, commençons par le commencement et évoquons ce léger retard à l’allumage du côté des locaux. Un retard qui dure un peu plus d’un quart d’heure avant que la machine ne se mette en place. On voit alors Sandro buter sur le gardien sur une frappe à l’entrée de la surface, Pierre, au sortir d’un corner de Michel, préférer viser ledit portier plutôt que les filets, sans oublier Bastien qui, dans un angle fermé, trouve également le dernier rempart adverse sur son chemin. Du côté de nos voisins, la dangerosité se manifeste essentiellement sur coups de pieds arrêtés, bien qu’il faille relever une réalisation invalidée par l’arbitre pour une position de hors-jeu ainsi qu’un face à face manqué face au gardien du cru. Si le premier acte s’achève sur un score nul et vierge, la rencontre va changer du tout au tout en seconde période. Sur un corner de la S.S.S.H., les locaux récupèrent la balle et lancent un contre Usain Boltien. Yann et Bastien se trouvent sur un une-deux et l’osseux milieu franco-algérien de partir le long de la ligne de touche, avant de servir un Mohamed qui termine le travail (1-0). On croit l’essentiel fait mais les visiteurs vont revenir au score sur une longue transversale à l’issue de laquelle Sam, l’attaquant vert, mystifie un défenseur tout en boucles avant de remporter son duel face à Tipi (1-1). Juste avant, les joueurs de la S.S.S.H. s’étaient vus refuser un but, à nouveau pour une position de hors-jeu. En tout cas, voilà les compteurs remis à zéro. Il reste une dizaine de minutes à jouer quand l’arbitre désigne le point de pénalty suite à une faute sur Danilo. Sandro s’élance…mais bute sur le gardien. Heureusement pour le lama italo-portugais, il a l’occasion de se refaire et d’achever ce qui lui aurait été reproché, en cas d’insuccès, pendant près d’un demi-siècle (2-1). Les hommes de Matthieu Ultsch se donneront définitivement de l’air quelques minutes plus tard quand Mikaël sert Danilo qui, contrairement à son taux de réussite aux entraînements, réussit à piquer la balle au-dessus du colosse de la S.S.S.H. (3-1). Au bord du terrain, on exulte, nombreux étant les joueurs de l’équipe B à être restés pour soutenir leur A dans un joyeux bordel. Dans une rencontre où chaque formation aura ses temps forts et ses coups de moins bien, dans un match où tout aurait pu basculer dans un sens comme dans l’autre, la A guenvillo-bettingeoise peut savourer. Parce qu’elle a connu tant de désillusions les dernières semaines, parce que son état d’esprit n’était pas récompensé à sa juste mesure au plan comptable, elle serait bien bête de bouder à présent son plaisir.

By Maître Renard

[Championnat] 3ème Journée