Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Coupe de Moselle] 1er Tour AS Betting Guenviller – US Etzling – AS Seingbouse Betting Henriville

 

A.S.B.G. : « Au revoir

et à bientôt Madame A »

 

Cette fois, on baisse vraiment le rideau, on range le matos, on éteint la lumière, on bouge les piliers de bar et on ferme la porte. Reportée il y a de cela quinze jours, et malgré les caprices d’un temps qui n’en finit pas de flirter avec l’automne, la rencontre entre l’équipe première de l’A.S.B.G. et celle d’Etzling eu cette fois bien lieu, et ce premier tour de coupe de Moselle de jaillir des tréfonds d’un terrain qui a sérieusement morflé les dernières semaines. Pour cet ultime tour de piste, les hommes de Matthieu Ultsch ont su, sans briller et en mode diesel, accrocher une qualification pour le second round (3-0).

13442440_1014217848699236_1768991816957915587_o

Les dernières fois, c’est comme les premières, c’est toujours spécial

A entendre l’entraîneur d’Etzling à quelques minutes du coup d’envoi, on comprenait qu’il ne transpirait pas une confiance démesurée. Bien que ses joueurs aient évolué en 2e division cette saison, entre une pléiade de départs, des blessures à foison et autres joyeusetés qui font, de fait, partie de la vie d’un groupe, vous secouez le tout dans le shaker, et vous obtenez une dernière place avec des statistiques qui piquent les yeux (dernière place avec seulement 3 points, 15 buts marqués pour 102 encaissés, soit une différence de – 87). Tout le contraire en somme des hôtes qui, pour la première fois de l’histoire du club, venaient de composter leur billet pour la même division. Se croisant ainsi dans l’ascenseur, l’avantage psychologique était clairement pour les locaux qui avaient, dans le coin de la tête, non un spleen baudelerien, mais un léger vague à l’âme de ceux qui se rappellent des jolies choses, des belles rencontres, à l’heure où certains, comme Maxime et Dylan, avaient déjà les valises à la main.

13443194_1014328605354827_6517659582822223560_o

Dans cette envie de faire bien les choses avant de se dire au revoir, les Bleus entament pourtant la rencontre la tronche (et le reste du corps) dans le formol. Clairement, c’était tout sauf champagne, à tel point que l’on installa un téléviseur pour retransmettre Turquie-Croatie. Au bout de vingt minutes de jeu, à part une frappe lointaine des visiteurs claquée en corner par Tipi et une tentative de Sandro qui termine dans les bras du portier vert, on est au régime sec. On croira à l’ouverture du score pour l’A.S.B.G. quand un coup-franc côté droit consécutif à une faute sur Maxime sera sifflée, permettant à Pierre Champlon de pénétrer la surface adverse…et de placer, bien que semble-t-il aussi seul que Tom Hanks échoué sur une île déserte, une tête dans les broussailles. Du côté d’Etzling, après un accrochage entre la Ramadan Cup et l’un des défenseurs verts, le coup-franc, renvoyé par la défense bettingo-guenvilleroise, est conclu d’une frappe dangereuse quoique non cadrée. Si Maxime tente tout ce qu’il peut mais trouve toujours un pied sur son chemin, ce sont les visiteurs qui se créent les principales possibilités juste avant la pause : d’abord sur un ballon donné dans la profondeur côté gauche qui se termine par une frappe dévissée, puis sur joli mouvement d’un Vert qui, dos aux buts, mystifie deux Bleus scotchés à ses basques avant de balancer un pointu près de la grange.

13433093_1014217308699290_5167285643002283682_o

L’etzincelle, enfin

Sans esclandre superfétatoire mais avec l’envie simple d’invoquer tout ce qui a fait la force jusqu’à présent de cette A, le coach barbu pèse ses mots. Il a quinze minutes pour que ses incantations fassent mouche, quelque part dans la boîte crânienne de ses gusses qui n’ont justement pas la tête des bons jours. Quinze minutes pour retrouver la lumière. Le premier à appuyer sur l’interrupteur, c’est Mohamed qui, bien servi par Maxime côté droit, enchaîne contrôle de la poitrine et reprise de volée. A côté. Rien de transcendant mais ça va mieux. Rien de transcendant car ça cahote encore, à l’instar de ce n°11 vert qu’on laisse bizarrement filer aux buts mais qui, plutôt que de s’engouffrer dans la surface, opte pour la frappe une fois parvenu aux seize mètres, permettant à Tipi de détourner des poings. Au quart d’heure de jeu, l’etzincelle viendra. Enfin. Côté droit, Sandro trouve Danilo qui laisse filer pour Maxime. Pikachu, arrivé à toute blinde, enroule sa frappe avec succès (1-0).

13433093_1014217735365914_3976177220040831662_o

Le plus dur est fait, d’autant que l’on sent que les joueurs d’Etzling n’y arrivent plus. Battus dans quasiment tous les compartiments, et ce malgré une pugnacité toute à leur honneur, ils sont même à un souffle, deux minutes plus tard, d’en prendre un second dans le pif. Monté à l’abordage, Pierre hérite d’une balle qu’il peine à contrôler mais, heureusement, celle-ci parvient à Mohamed qui trouve Sandro au second poteau : la demi-volée de la hyène s’envole. La pression des Bleus se fait désormais constante. C’est ainsi que Mohamed trouve Danilo dans la profondeur qui, au moment d’identifier la couleur des yeux du gardien d’Etzling, trouve surtout la barre transversale.Un juron sur les pauvres mamans plus tard, on croit connaître l’identité du meilleur buteur saison 2015-2016 quand Sandromadaire bute sur le gardien, lui racle les gencives avec ses crampons, se relève et pousse la balle au fond des filets. Madame l’arbitre, à fort juste titre, et quoi qu’en pense la main courante, forcément partiale et souvent misogyne, annule la réalisation. A quelques mètres de là, Mikaël tire sur sa clope électronique et glousse comme un ado. Dans la famille sudiste, je demande le cousin algérien, lui qui n’aura pas davantage de réussite. En effet, Bastien, sur une touche près du poteau de corner, manque également le cadre et évoque le fait que les oranges avalées à la pause ne venaient point de la Halle du Parc et que du coup, il a des remontées acides. Le sort de la rencontre sera définitivement scellé quand, face au gardien, Maxime, plutôt que de penser à sa gueule, glisse la chique à un Danilo qui aura tout loisir de rentrer dans les buts avec (2-0).

13411823_1014328752021479_7498225405270770362_o

Avec l’énergie du désespoir et alors qu’il ne reste plus des masses à disputer, les visiteurs jettent leurs dernières forces dans la bataille : trouvé côté droit, l’ailier vert repique plein axe, frappe, mais trouve Tipi sur son chemin. Dans le prolongement, le n°5 vert expédie la balle dans les champs. Alors que l’arbitre s’en va inviter les équipes à aller voir dans les vestiaires si elle y est, Cédric, au prix d’un cafouillage dont Papy Suze tire son décapsuleur du chapeau, décide d’apporter sa contribution, profitant d’un pied adverse pour tromper le malheureux gardien d’Etzling (3-0). Une fin en happy end qui se termine sans banquet, sans barde ligoté dans l’arbre, sans cervoise ni sanglier, mais avec des chants, dont celui en l’honneur des 33 balais de l’impassible Laurent L. La fin d’une histoire dont l’on n’attend déjà, et avec impatience, la suite.

By Maître Renard

[Coupe de Moselle] 1er Tour AS Betting Guenviller – US Etzling