Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Coupe] Fc Francaltroff 2 – AS Betting 2 – AS Seingbouse Betting Henriville

Un carton ou du ciment ?

 

            « La coupe des équipes réserves, we lovin’ it ». Un slogan qui pourrait rapidement devenir celui de la B. Déjà victorieuse à Bischwald, elle l’emporte cette fois sur un score digne du B.T.P. face à Francaltroff 2. Après un faux départ, les Oranges sont devenues sanguines, le temps de mettre en route le rouleau compresseur (1-8).

asb2-13102013-2

Vont-ils nous refaire le coup du départ arrêté ? Vont-ils, à nouveau, et sans pourtant démériter, faillir sur leur première occasion concédée ? That was the question. And the answer is…yes. Peut-être est-ce là, finalement, une stratégie. Se prendre un pion sorti de nulle part, se mettre dans le dur, taper le fond de la piscine pour ressortir la tête de l’eau. Parce qu’à vrai dire, quand Mikaël, trouve l’extérieur du poteau au bout de dix minutes et considérant les forces en présence, il est encore temps d’espérer que ce foutu travers soit resté à Betting. Dominateurs, les Oranges vont se créer une brouette (la bonne brouette de chantier, pas celle qu’on trouve à King Jouet) : Mikaël trouve le mur sur coup-franc, tandis que Jean et Nico placent deux têtes sur corner qui passent à côté. Mais non, c’est trop beau pour être vrai. Car le travers (ça sonne comme un gros vers qui vous boufferait le colon) est bien là, tapis non loin d’un centre venu de la droite, somme toute banal, mais qui termine pourtant dans les pieds d’un Bleu au second poteau. Un Bleu qui, dos aux buts, parvient toutefois à se retourner, frapper dans un magma de jambes et trouver les filets (1-0). Vous avez dit incorrigibles ? Heureusement, Nicolas évite le pire à ses coéquipiers quand, quelques minutes plus tard, il détourne à bout portant la reprise de l’attaquant, bien seul dans la surface. Voilà son seul et unique (bien ô combien précieux) fait d’arme, tant le reste du match sera pour lui d’une tranquillité digne d’une maison de retraite.
Et l’A.S.B. de se montrer à nouveau dangereuse sur une tête non cadrée de Fred consécutif à un corner de Driss ou encore sur un coup-franc dévissé de Steeve. La lumière viendra à la demi-heure de jeu d’un bon travail de récupération de Jeffrey qui lance parfaitement Driss. A l‘entrée de la surface, légèrement décalé côté droit, le marocain arme une frappe croisée qui passe sous le ventre de celui qui va passer une bien désagréable rencontre (1-1). Jeffrey-Driss, Driss-Jeffrey. Comme au ping-pong, c’est maintenant le plus barbu des deux qui lance le jeunot, lequel, sans doute déstabilisé par les cris d’encouragements des zigotos le long de la main courante (dont a connu vraisemblablement un accident de tondeuse au niveau du cuir chevelu), croise trop sa frappe, pourtant seul face au gardien. Deux minutes plus tard, on entend le canon faire vriller les tympans des spectateurs. Sur un énième corner exécuté par Driss, Mikaël se trouve, aux 18m, à la retombée de cette balle sortie par la défense bleue. Et là, sans contrôle, juste avec ce petit rebond qui vous nargue, le milieu bettingeois arme une reprise qui file à une vitesse boltienne dans la lucarne, non sans avoir au préalable fait danser la transversale (1-2). A quelques mètres de là, Jamel ne peut s’empêcher de lancer un « ouais bon, c’est pas mal…vite fait quoi… ». Le missile à tête chercheuse assomme les locaux juste avant la mi-temps.

asb2-13102013-13

Autant la semaine passée, le compte-rendu du second acte fut sans intérêt, sauf à vouloir perdre de précieuses minutes d’existence en s’énervant derrière un clavier, autant cette fois, rien que la confection du collier de perles à la sauce A.S.B. vaut le détour. Car très rapidement, les Oranges vont tuer les dernières velléités des Bleus. Sur un contre, Jo lance Driss dans la profondeur, lequel, résistant au retour du libéro, place du gauche sa bale juste ce qu’il faut pour envoyer le malheureux gardien sur la lune (1-3). C’est au tour de Sylvain de se procurer deux grosses occasions mais l’attaquant Polly Pocket manque ses rendez-vous galants avec celui qui, demain matin, aura sans doute mal au dos d’avoir dû se pencher autant de fois pour ramasser la balle dans ses cages. Si Mikaël contraint le gardien à détourner en corner un coup-franc  plein axe, ce dernier ne pourra rien quand Fred, héritant d’un ballon mal dégagé dans les six mètres, catapulte le ballon dans les buts avec une finesse toute Adamienne (1-4). Et vas-y que ça sort la langue, et vas-y que ça fait l’avion. Nico viendra ajouter sa touche à l’édifice en se faisant justice lui-même sur pénalty. L’histoire précisera qu’il aura dû retirer son pénalty, sans jamais trembler (1-5). Francaltroff proposant une journée portes-ouvertes, Mikaël, lancé, part tranquillement tromper le gardien à ras de terre (1-6). Sylvain, besogneux comme d’habitude et qui vivait jusqu’alors un match bien peu plaisant à titre individuel, retrouvera le sourire après une récupération du capitaine courage à trente mètres (1-7). Un qui n’aura pas eu de mal à faire risette, c’est Mikaël. Sur un coup-franc à l’entrée de la surface côté gauche, plutôt que le centre attendu, le milieu de terrain trompe son monde en tentant la patte directe. Et ça fait mouche (1-8). Des buts en cascade mais une formation visiteuse qui, la facilité faisant, termine la rencontre à la « one again a bistoufly » comme dirait Franck Dubosc. Du hourra football que l’équipe dirigeante, avec force rappels à l’ordre, essaie de gommer comme elle peut. Mais l’enthousiasme des Oranges impose de ne pas être (trop) rabat-joie. Alors…Par contre, dès la semaine prochaine, il s’agira de trouver enfin le code de cette première victoire en championnat qui se fait tant attendre. Reste à savoir si la large victoire du jour est un simple carton, du genre dont on se souvient plus pour la forme, servant éventuellement pour se faire mousser, ou si, au contraire, elle s’apparente à ses fondations qui font tenir durablement une maison.

asb2-13102013-20

 

 Mot du coach:  » Aujourd’hui j’ai vu une équipe avec une véritable envie de gagner malgré qu’on a été mené au score, l’équipe est restée soudée et avait envie de gagner ce match, on l’a fait avec brio. Il y a du potentiel dans cette équipe mais il faudra rester vigilent et continuer à travailler, il faudra encore du temps et des efforts de chacun pour qu’on puisse avancer sur la durée, enfin j’ai vu beaucoup de bonne chose mais aussi beaucoup de chose à rectifier surtout au milieu de terrain ou il faut penser un peu plus au replacement défensif. Mais j’ai confiance en eux et je sais qu’ensemble on y arrivera, maintenant place à mes vacances et j’espère qu’ils vont réaliser de bons résultats pendant mon absence. Je sais que José Pourihnio veillera au grain.

Signé Arsène Wengler

[Coupe] Fc Francaltroff 2 – AS Betting 2