Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Coupe] Un week end plein d’enseignements – AS Seingbouse Betting Henriville

La A rate l’obstacle,

la B reste au pied de la montagne

 

– Une belle journée pour se faire…

20150927_155108

– Belle, je ne sais pas, mais je viens de me bloquer le dos en mettant mes chaussettes.

– Et moi, c’est le mollet gauche…en cherchant le Nesquik du p’tit qui est en hauteur.

– Ca fait ch…, mais je ne pense pas être en état de jouer.

– Pareil. Surtout que je dois encore ranger la vaisselle à répartir sur 4 rangées d’hauteurs diverses.

– Je vois. La crème chauffante ne va pas suffire. Faudra aussi penser à la vaseline.

– Et si on venait avec un plâtre ?

– Mais quelle bonne idée ! Ou alors en chaise roulante.

– J’ai un Youpala qui doit traîner au grenier.

Cet échange de textos, mot pour mot, entre deux des plus anciens de la B, et ce à quelques heures du coup d’envoi, en disait long sur leurs craintes de vivre un dimanche après-midi aussi pourri qu’une pomme laissée au fond d’un panier pendant 6 mois.

Avant d’en venir aux faits, une remarque : venir ici lire le compte-rendu des rencontres, si tel est fait par les joueurs de Betting eux-mêmes, ça se comprend. Que va-t-il nous pondre sur notre propre prestation ? Va-t-il sortir la hache ou au contraire la pommade ? Quoiqu’il en soit, la démarche est normale, logique même. Mais les autres ? Oui, les autres !
Les anonymes, les seniors de la A de Mont-Joie-Saint-Denis en 2e div’ et ceux de la C de Triffouillis-Les-Oies en 4e div’, c’est quoi qui vous a fait cliquer ?

Pas la peine de répondre, je vais vous le dire : votre voyeurisme ! L’odeur du sang qui filtre derrière l’écran, la lecture d’un dénoyautage en bonne et due forme, l’empilement des buts concédés comme des perles. Ne passons pas par quatre chemins : les plus bas instincts de l’Homme. Alors, on va vous en donner pour votre argent (simple formule, mais si vous voulez nous faire un don à Jean Thébault, Président, Rue de l’Eglise, 57800 Betting) parce que, comme vous vous en doutez, avec une B amoindrie, évoluant à l’extérieur, sur un synthétique (que ceux qui honnissent ces surfaces tapent 1), sans coach et, enfin, face à Hochwald 2, une formation de 2e div’ habituée à fesser l’équipe réserve bettingeoise, la probabilité d’un miracle était quasi nulle. S’il y a le mot « coupe » dans la « coupe des équipes réserves », avec ce que cela peut induire en surprises, il fallait néanmoins se montrer bien arrangé pour prédire une partie de plaisir.

Dans les vestiaires, juste avant le coup d’envoi, rien que du très classique : certains se signent, écrivent une lettre à un notaire, appellent leur famille tandis que d’autres regardent Gladiator sur leur portable. Durant les vingt premières minutes, les bettingeois résistent avec une application sans faille. Sur un coup-franc à l’entrée de la surface côté droit, Maxime ne parvient pas à se saisir de la balle et, au prix d’une passe en retrait, Hochwald 2 ouvre le score en glissant le cuir dans les buts vides (1-0). Comme la semaine passée, l’A.S.B. 2 connait alors dix minutes de flou artistique où la désorganisation bat son plein : si Max’ capte un pénalty tiré trop mollement suite à une faute de main du capitaine Jocelyn, les locaux doublent quand même la mise sur une transversale dégagée de la tête et sur laquelle un Jaune y va de sa reprise de volée croisée poteau rentrant (2-0).

Dans la foulée, sur un débordement côté droit, l’attaquant du cru coupe la trajectoire de la balle au premier poteau d’une habile talonnade qui fait mouche (3-0), avant que le portier visiteurs ne soit sauvé par son poteau et que votre narrateur dégage une tête sur la ligne. Les Bleus souffrent, ont un mal de chien à construire leurs actions, mais vont pourtant parvenir à la pause sans que le tableau d’affichage n’évolue. Quelques remplacements plus tard, les visiteurs semblent n’avoir pas quitté leur vestiaire car ils vont oublier, deux fois en cinq minutes, un Jaune dans la surface : d’abord sur un ballon mal dégagé sanctionné d’un pointu dans les cages désertées (4-0) puis sur un centre venu de la droite et qui parvient sur un Jaune, totalement esseulé, et qui trompe Max’ d’un plat du pied dans les six mètres (5-0).

Dire qu’il reste encore plus d’une demi-heure à jouer…Un turn-over plus loin, Hochwald 3 clôt le set sur une frappe croisée à l’entrée de la surface (6-0). Juste avant, l’A.S.B. venait de se créer sa seule véritable occasion de la rencontre. Au prix d’un joli mouvement collectif entre Thomas, Cédric L. et Mohamed, Thomas déborde côté droit. Son centre, que l’arrière garde merlebachoise ne parvient à dégager, termine sa course sur Sylvain qui…sans doute par refus de toute facilité, décide de tirer sur le gardien. Heureusement, les visiteurs vont sauver l’honneur de la plus belle des manières. Dans le rôle de l’artilleur, Thomas, qui expédie une reprise de volée du plat du pied au fond des filets d’un gardien local bien tranquille jusque-là (6-1). Il reste alors une dizaine de minutes à jouer et Hochwald 2 va se procurer plusieurs situations chaudes (dont une somptueuse tentative de csc de Lucas Z. dont la frappe heurte le poteau) mais, soit les locaux jouent de maladresse, soit ils trouvent Max’ sur leur trajectoire, ou encore la cuisse de Bibi, comme sur ce face à face où un Jaune dribble le portier bettingeois mais ne s’applique pas assez face aux buts vides, laissant le temps à Ramsès de dévier la chique en corner. Ereintée, l’A.S.B. 2 regagne les douches avec, comme le dira plus tard Jocelyn, « un sac à dos plutôt qu’une valise ». La semaine prochaine, face à Bischwald et à l’occasion de la prochaine journée de championnat, il ne sera plus question de s’en satisfaire.

IMG_1293[1]

La A déjoue et se fait sortir

Autre contexte mais un résultat identique attendaient les quelques réservistes à faire un détour par Guenviller avant de rejoindre leurs pénates. A entendre le récit de la rencontre, le choc attendu pour ce 3e tour de coupe de Lorraine n’a pas eu lieu. Opposés à l’équipe de Spicheren, les hommes de Matthieu Ultsch semblent être tranquillement restés à tester le dernier Fifa 90 minutes durant. C’est bien simple, à les écouter, pas l’ombre d’une occasion franche. Mais alors quoi, rien… ? En cherchant bien, les joueurs présents arrivent finalement à citer deux frappes lointaines de Jo’…mais non cadrées (pour cadrer les assiettes XL au Pause Kebab, là ça y va). Maigre. Famélique, même.

En face, les visiteurs n’en demandaient pas tant, eux qui vont ouvrir le score en première période sur une mésentente, une passe foirée qui, quelques secondes plus tard, se mue en face à face remporté par l’attaquant adverse (0-1). Les joueurs de Spicheren vont tranquillement assoir leur domination durant le premier acte sur une nouvelle percée qui mystifie la défense centrale (0-2).

Finalement, le score n’évoluera plus. Il n’y aura pas de révolte, pas de vents mauvais se transformant en bourrasque que l’on retourne à son avantage. Il y aura bien la rentrée d’un revenant dans le dernier quart d’heure, mais Bastien ne peut pas tout…

A l’instar d’une équipe messine ayant concédé vendredi soir sa première défaite de la saison en Ligue 2, à domicile également, gageons que cette élimination serve de leçon et permette à l’A.S.B. de repartir de plus belle à la conquête de son seul véritable objectif de la saison.

Pour avoir un premier élément de réponse venant confirmer la thèse du simple accident, il faudra attendre une semaine. Une semaine pour analyser, une semaine pour corriger, une semaine pour avancer.

By Maître Renard

[Coupe] Un week end plein d’enseignements