Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Entrainement] Acte III – AS Seingbouse Betting Henriville

Docteur Ultsch et Mister Hyde

 

20150731_193117

– Vendredi, vous verrez, ça sera plus cool.

Cool ? Voyons la définition du Larousse, car, en repensant à ces paroles prononcées mercredi soir, ça sent soit l’écart langagier, soit le bon vieux foutage de g….

Cool : adjectif invariable (anglais cool, froid)

Familier. Calme, décontracté, détendu.

Se dit d’un style de jazz apparu à la fin des années 1940 en réaction au bop, aux rythmes moins complexes et aux sonorités feutrées.

C’est vrai, la balade en guise d’apéritif n’était pas de son seul fait. Oui, c’est clair.

C’était surtout tactiquement bien joué de laisser à un autre joueur, justement domicilié à Guenviller, le soin de proposer un nouveau parcours histoire d’éviter la routine. Ainsi, en cas de difficulté trop accrue, on pouvait gentiment poser le paravent : « Pour le SAV, voyez avec Benjamin ».

Si la sortie n’aura finalement traumatisé personne (on retrouva le même duo vainqueur, suivi de près par le Jacky des mille-feuilles), l’un des Télétubbies aura quand même morflé plus que les autres. Hervé Cristiani chantait « Il est libre Max ». Il a oublié de dire qu’il a aussi mal au mollet, Max.

Et qu’il y en a même qui l’ont vu partir…la douleur ressentie le contraignant à quitter l’entrainement plus tôt que prévu. Non sans avoir au préalable soldé le gage récolté mercredi soir. Rien de bien méchant, que l’on se rassure : le milieu de terrain de poche a simplement dû se présenter, face à ses coéquipiers alignés le long de la main courante. Il y avait un petit côté « L’école des fans », avec le coach dans le costume de feu Jacques Martin.

– Tu préfères quoi ? Les frites ou la purée ?

C’est après cet épisode que ça se corsa, comme on dit chez Opel.

– Vous ferez la différence sur le physique. Préparez-vous le mieux possible et l’on verra, à la reprise, ceux qui seront déjà affutés, des autres.

20150731_193121

Tandis que l’entraîneur bettingeois s’en allait préparer un atelier, il laissa les rênes à Tipi puis à Sean Paul Lepers, le temps de quelques exercices de gainage. Avec Tipi, aux faux-airs de Zidane (rien à voir avec son jeu au pied, les amateurs de six mètres comprendront), ce fut quelques petits trucs qui tendaient vers des assouplissements tout ce qu’il y a de plus gentillet. Avec le boulanger tout en maigreur, ça s’apparentait plutôt au jeu des osselets. Heureusement, il y eut ce petit moment délicieux. Car à vingt mètres de là, le coach semblait en détresse avec ces foutus piquets qu’il n’arrivait pas à planter.

– T’as pensé à enlever les embouts en plastique ?

Que dire ? A part… « merci pour ce moment », comme l’a dit Valérie T. Un vrai son pour les sales gosses.

Pour se venger, Bali Balou s’en alla répartir les joueurs présents en deux groupes.

20150731_200235

Le premier devait, en binôme, se lancer une balle faite d’air et de sable (un truc dans le genre acheté la peau des fesses sur un coup de tête), tantôt en pas chassés, avec flexion appuyée histoire de faire grincer les genoux lors de la réception, tantôt simplement se l’envoyer à la tronche en essayant de faire le plus mal possible à son homologue. Enfin, dos à dos, fesses à fesses, vas-y que je te passe la baballe de 5 kg le plus vite possible. Génial. Quelques mètres plus loin, on se croyait à Interville. Toujours par deux, tandis que l’un se mettait un harnais, l’autre, le regard déjà empli de sadisme, devait le tirer comme une bête pour freiner sa course. Génial.

– Les mutations, c’est jusqu’à quand ?

– Au fait, j’t’ai dit que je pars en vacances trois mois ?

– Oh, tu sais, j’ai pris une licence comme ça…pour voir, quoi.

20150731_195451

Pour terminer cette bonne tranche de rigolade, rien de tel que tester le reste du matériel fraîchement acheté, comme ces minis obstacles, pas très haut, non, mais juste assez chiants pour se prendre les pieds dedans quand tu dois sauter par-dessus cinq fois avant de sprinter.

Heureusement, il y eu la douche, la boisson fraîche mais, même là, certains se permirent des largesses.
Tel ce père de famille qui, alors qu’on le pensait bien loin de toutes ces basses tentatives de déstabilisation (la bave du crapaud mal rasé et sentant la clope n’atteint pas la blanche colombe même boiteuse).

Dans le vestiaire, on pouvait en effet entendre Jean Ferrat chanter « Ma France ».

– Tu l’as bien connu, non ?

Sean Paul se marre comme une loutre dont le cerveau aurait été sucé par un aigle, tandis qu’un rictus au coin des lèvres, la prétendue victime note mentalement cette remarque, pensant déjà aux représailles qui seront fatalement sanglantes. A côté de lui, Michel Sardine, le Président du fan club Bettingeois de Michel Sardou, entonne « Le France ». Capitaine du bateau de l’A.S.B. depuis plusieurs années, il y a du Francis Lalanne en lui, une sensibilité que l’on ne soupçonne pas derrière ces poils et cette technique d’U7.

Un peu comme le coach qui, derrière ses aspects d’ourson à qui l’on a envie de gratter la couenne alors qu’il se gratte le dos dans l’herbe, cache un Denis Brogniart de poche.

Koh-Lanta à Guenviller, c’est pour bientôt.

By Maître Renard

[Entrainement] Acte III