Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d337889228/htdocs/WORDPRESS/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/fs/package.module.fs.php on line 263
[Championnat] Fc Folschviller 2 – As Betting (2-3) – AS Seingbouse Betting Henriville

Une victoire au parfum particulier

 


 

Ils l’ont fait. Péniblement, en se mettant parfois dans les pires conditions, mais ils l’ont fait quand même. Les joueurs de l’A.S.B. l’ont en effet emporté face à Folschviller B sur le score de 3 buts à 2. Trois points qui regonflent tout une équipe, à commencer par son entraîneur pour qui, cette victoire, a des senteurs bien particulières…

« Ici, c’est mon fief, alors je veux la victoire ! ». 14h30. Causerie d’avant-match. Laurent Bourg donne le ton à ses joueurs qui écoutent religieusement. Pas question pour le local de l’étape de repartir la queue entre les jambes. Question de fierté. Le message se veut donc clair. Pas de demi-mesure. L’entame de la rencontre le décrispe quelque peu car ses hommes jouent juste. Ils sont dans leur match. Bastien, omniprésent tout au long de la rencontre, se charge de mettre une première fois la défense en danger, son tir plein axe étant difficilement capté par le gardien. Bis repetita cinq minutes plus tard, sur un coup franc cette fois-ci : le milieu bettingeois enveloppe sa frappe que ne peut capter le gardien. J-F est là pour achever le mouvement en poussant la balle au fond des filets (0-1). Tout va, pour l’instant, le mieux dans le meilleur des mondes, d’autant que les décalages se font avec une relative aisance et que la balle semble bien décidée à rester dans les trente derniers mètres de Folschviller. En confiance, les joueurs de Laurent Bourg n’hésitent pas à prendre leur chance de loin, comme sur cette demi-volée de Cédric. Benjamin, son pendant côté gauche, aura lui aussi l’occasion de briller quand il se voit lancer dans la profondeur : le gardien de Folschviller avance puis recule (comment veux-tu, comment veux-tu… ?) mais Ben’ opte pour la frappe en force plutôt que le lob. Une vingtaine de minutes se sont alors écoulées et le score est bien léger pour des locaux dépassés. Sauf que survient alors une spécialité inscrite au menu de l’A.S.B. et que l’entraîneur ne manquera pas de relever (lire infra) : le blackout. En un instant, et sans que rien de marquant ne puisse expliquer l’inexplicable, les joueurs de Laurent Bourg déjouent. Et dans les grandes largeurs. Fautes techniques à la pelle, absence de mouvement, tout semble se figer. Et c’est la panique. Alors que Folschviller n’avait rien montré jusqu’à présent, voilà qu’emmenés par leur n°11, ils se trouvent ragaillardis par la déliquescence du jeu soudain proposé par leurs adversaires. Du coup, en l’espace de cinq minutes, on voit les joueurs de Folschviller d’abord tenter leur chance de loin puis s’essayer à la reprise de volée ! Pour autant, les visiteurs ne bronchent pas. La tête dans le sac, la réaction se fait attendre et, sur un ballon donné dans le dos de la défense, Folschviller réalise ce qui, vingt minutes plus tôt, semblait du domaine de la pure utopie : ils égalisent ! (1-1). Sur son banc, Laurent Bourg fulmine et ce n’est pas cette demi-volée de Cédric non cadrée qui change la donne. Son équipe n’y est plus.

 

 

Dans les vestiaires, le résumé de la première mi-temps est presque superflu, car tous ont conscience de cette bonne entame entachée par une cessation incompréhensible d’activité. Pour autant, pas question de paniquer. Retour aux fondamentaux. Le quart d’heure de pause semble avoir eu de l’effet car les joueurs de l’A.S.B. se remettent enfin à jouer. Ben’, sur une frappe qui ne trouve pas le cadre, est le premier à se distinguer, rapidement suivi d’un débordement côté droit de Cédric. Pas de coéquipier à la retombée mais un malheureux défenseur qui détourne la balle au fond de ses propres filets (1-2).

La tension de Laurent Bourg baisse d’un cran. Voire deux, mais ça, ça sera une dizaine de minutes plus tard quand Bastien, récompensé ainsi de sa débauche d’énergie, transforme un coup-franc à l’entrée de la surface. Son « fouetté » percute certes le poteau, mais un poteau rentrant (1-3) ! Jocelyn, dont la présence divine devait tôt ou tard finit par se matérialiser au bénéfice des siens, raccroche. Laurent Bourg va mieux. Pour le SAMU, faudra repasser. Ou patienter tout du moins…car ses joueurs vont certes mieux, mais ils ne sont pas totalement guéris pour autant. Pour preuve, cette frappe lointaine, d’apparence anodine mais qui, déviée par Pierre, trompe la vigilance du gardien péruvien de l’A.S.B. Celui-ci, déjà à terre, a beau étendre le plus possible ses baguettes, il manque quelques centimètres pour empêcher Folschviller d’y croire une seconde fois (2-3). En phase d’implosion et à défaut de pouvoir lui-même prendre place au milieu de ses hommes, l’entraîneur des visiteurs décide de procéder à des changements. Il reste un gros quart d’heure de jeu. Sur un coup-franc côté droit de Bastien, Cédric reprend de la tête : à côté. Dans la foulée, sur un ballon mal dégagé par la défense de Folschviller, Ben’’arme à l’aveugle et je me jette pour dévier la trajectoire de la balle. Malheureusement, ma tête plongeante est détournée par le gardien…Tandis que le jeu est de plus en plus haché, l’arbitre central ne semblant guère se créer d’affinités avec les joueurs et supporters du cru, l’A.S.B. fait front, tout en tremblant par moments comme sur ce coup-franc sur lequel Mikaël est contraint de se coucher. La dernière cartouche sera pour Cédric mais, une nouvelle fois, le gardien est à la parade et remporte le face-à-face. Pas de quoi se ronger les sangs car, dans la foulée, l’arbitre met un terme à la rencontre. On entend alors, le long de la ligne de touche, quelqu’un pousser un « ouf » de soulagement qui a des accents de tsunami. Car oui, il est des victoires qui font un bien fou et pour de multiples raisons. Celle-là en fait clairement partie d’autant que les résultats du jour sont pour le moins appréciables…

 

 

Le mot du coach

Laurent Bourg : « Nous avons fait une bonne entame de match puis, vers la vingt-cinquième minute, ce fut simplement le néant, comme on sait si bien le faire en se mettant en difficultés, en subissant puis en prenant ce but qui nous fait douter. En seconde période, chacun y a remis du sien et nous sommes repartis sur de meilleures bases, avec notamment de superbes phases de jeu sur les ailes. En fin de match, on s’est serrés les coudes pour préserver la victoire et on peut dire que ces trois points, nous sommes vraiment allés les chercher avec les tripes. Ah quand on aura pris vraiment conscience de notre valeur, quand on saura rester concentrés pendant 90 minutes… »

[Championnat] Fc Folschviller 2 – As Betting (2-3)